Philosophie

Une vie sans examen ne vaut pas la peine d'être vécue.
― Socrate, cité par Platon, Apologie, 38a

 

Il vaut mieux être indigent qu'ignorant. L’indigent ne manque que de richesse ;
l’ignorant manque de ce qui fait l’homme et le distingue de la bête.
― Aristippe, cité par Diogène Laërce, Vie d’Aristippe, IV

 

Tantum religio potuit suadere malorum.
(Tant la religion a-t-elle pu pousser les hommes au mal.)
― Lucrèce, De la Nature, I, 101

Si je me trompe, je suis.
― Augustin, La Cité de Dieu, XI, 26

Quoy qu’on nous presche, quoy que nous aprenons, il faudroit tousjours se souvenir que c’est l’homme qui
donne et l’homme qui reçoit; c’est une mortelle main qui nous le presente, c’est une mortelle main qui l’accepte.
― Montaigne, Essais, I, 56

Le vrai et le faux sont des attributs du langage, non des choses.
Et là où il n’y a pas de langage, il n’y a ni vérité, ni fausseté.
― Hobbes, Léviathan, I, 4, tr. Anthony

 

Si Dieu nous a faits à son image, nous le lui avons bien rendu.
― Voltaire, Le Sottisier

Qu’est-ce que les Lumières ? La sortie de l’homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-dire incapacité
de se servir de son entendement [...] sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsable [...] puisque
la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la
direction d’autrui. Sapere aude ! [...] Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.
― Kant, Qu’est-ce que les Lumières ?, tr. Piobetta

Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire : ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire,
fut le vrai fondateur de la société civile. Que de crimes, de guerres, de meurtres, que de misères et d’horreurs n’eût point
épargné au genre humain celui qui, arrachant les pieux ou comblant le fossé, eût crié à ses semblables : gardez-vous
d’écouter cet imposteur ; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la Terre n’est à personne.
― Rousseau, Discours sur l’origine de l’inégalité, II

Avoir des esclaves n’est rien, mais ce qui est intolérable, c’est d’avoir des esclaves en les appelant citoyens.
― Diderot, Entretiens

La religion est le soupir de la créature accablée par le malheur, l’âme d’un monde sans cœur, de même qu’elle est l’esprit
d’une époque sans esprit. C’est l’opium du peuple. Le véritable bonheur du peuple exige que la religion soit supprimée
en tant que bonheur illusoire du peuple. [...] La critique a effeuillé les fleurs imaginaires qui couvraient la chaîne, non pas
pour que l’homme porte la chaîne prosaïque et désolante, mais pour qu’il secoue la chaîne et cueille la fleur vivante.
― Marx, Contribution à la critique de La Philosophie du droit de Hegel, Introduction, tr. J. Molitor

Les actes des hommes de bonne foi ont comme ultime signification
la recherche de la liberté en tant que telle.
― Sartre, L'Existentialisme est un humanisme

[L]'âme, prison du corps.
― Foucault, Surveiller et punir

Philosophie - Philosophie occidentale

 

Les formations de trois et de quatre ans proposées en Philosophie – Philosophie occidentale se démarqueront par leurs principes méthodologiques et structurels ainsi que par un contenu et un champ d’études distinctifs.

Suivant les visées et les méthodes des études en lettres, ces formations cibleront principalement la philosophie morale plutôt que la métaphysique ou la logique. Elles sont conçues pour que les étudiants parviennent à comprendre l’évolution de la philosophie occidentale à travers des lectures directes des œuvres qui constituent les principaux accomplissements de cette tradition.

Ces formations se distingueront en ce que la nature dialogique et la cohérence de la tradition philosophique occidentale ressortiront de par la présentation de toutes les matières sur un axe chronologique.

 


 

Le Programme du Baccalauréat Honoraire (B. A. Hon.) en Philosophie

 

Première année

Socrate, buste par Pio Clementino

PHF 1.1 : Philosophie présocratique : Thalès, Pythagore, Héraclite, Parménide, Anaxagore, Empédocle, Zénon, Démocrite

PHF 1.2 : Platon : Protagoras, Euthyphron, Ménon, Phédon, Le Banquet, Phèdre, Parménide, Le Sophiste

PHF 1.3 : Aristote : Éthique à Nicomaque, Catégories, De l’interprétation, Métaphysique

PHF 1.4 : Philosophie hellénistique : Aristippe, Diogène, Pyrrhon, Épicure, Zénon de Cition, Chrysippe, Carnéade

PHF 1.5 : Philosophie romaine et hellénistique tardive : Cicéron, Les Académiques, De la nature des dieux ; Plutarque, De la superstition, Que les stoïciens tiennent des propos plus paradoxaux que les poètes, Qu'il est impossible de vivre heureux en suivant les préceptes d'Épicure ; Sextus Empiricus, Esquisses pyrrhoniennes ; Lucrèce, De la nature ; Sénèque, Lettres à Lucilius


 

Deuxième année

Érasme de Rotterdam, portrait par Quentin Massys

PHF 2.1 : Philosophie médiévale : Augustin, Confessions, Cité de Dieu ; Aquin, Somme théologique ; Duns Scot, Ordonnancement (conférence sur l’individuation) ; Ockham, Somme de logique

PHF 2.2 : Philosophie de la Renaissance : Ficin, La Théologie platonicienne ; Mirandole, De la dignité de l’homme ; Érasme, Éloge de la Folie ; Machiavel, Le Prince ; Montaigne, Apologie pour Raimond Sebond

PHF 2.3 : Philosophie du 17e siècle : Bacon, Le Nouvel Organon, La Nouvelle Atlantide ; Descartes, Discours de la Méthode, Méditations métaphysiques ; Hobbes, Léviathan ; Locke, Essai sur l’entendement humain

PHF 2.4 : Les Rationalistes : Malebranche, De la recherche de la vérité ; Spinoza, Traité théologico-politique, Éthique ; Leibnitz, Discours de métaphysique, Théodicée, Monadologie

PHF 2.5 : Philosophie des Lumières I : Vico, La Nouvelle Science ; Hume, Enquête sur l’entendement humain ; Voltaire, Dictionnaire philosophique ; Diderot, Pensées philosophiques


 

Troisième année

Friedrich Nietzsche, portrait

PHF 3.1 : Philosophie des Lumières II : d’Holbach, Helvétius, La Mettrie, Condillac, Condorcet (extraits) ; Diderot et D’Alembert, Encyclopédie (articles choisis) ; Rousseau, De l’origine de l’inégalité

PHF 3.2 : Kant : Qu'est-ce que les Lumières?​, Critiques

PHF 3.3 : Hegel et Feuerbach : Hegel, Phénoménologie de l’esprit ; Feuerbach, L’Essence du christianisme, Principes de la philosophie de l’avenir

PHF 3.4 : Schopenhauer et Marx : Schopenhauer, Le Monde comme volonté et comme représentation ; Marx, Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel, L’Idéologie allemande, Capital 

PHF 3.5 : Nietzsche : La Naissance de la tragédie, Humain, trop humain, Le Gai savoir, Ainsi parla Zarathoustra, Généalogie de la morale, Le Crépuscule des idoles


 

Quatrième année

Michel Foucault, portrait

PHF 4.1 : La Phénoménologie : Husserl, Introduction générale à la phénoménologie pure ; Heidegger, Être et tempsIntroduction à la métaphysiqueLettre sur l'humanismeChemins qui ne mènent nulle partEssais et conférencesQuestions I et II

PHF 4.2 : Philosophie existentialiste : Kierkegaard, Ou bien... ou bien ; Sartre, L’Être et le Néant, L’Existentialisme est un humanisme ; Camus, Le Mythe de Sisyphe

PHF 4.3 : Philosophie empirique et analytique : Mill, Système de logique ; Wittgenstein, Traité logico-philosophique, Enquêtes philosophiques ; Russell, Problèmes de philosophie ; Quine, Philosophie de la logique

PHF 4.4 : Théorie critique et philosophie poststructuraliste : Adorno et Horkheimer, Dialectique de la raison Arendt, Condition de l'homme moderne Deleuze, Différence et répétition ; Foucault, Archéologie du savoir ; Derrida, Marges de la philosophie

PHF 4.5 : Philosophie herméneutique et pragmatique : Ricœur, Le Conflit des interprétations ; Blumenberg, Légitimité des temps modernes ; Rorty, L’Homme spéculaire ; Vattimo, La Fin de la modernité ; Taylor, Les Sources du moi